2024 : En avant !!

Bonjour à tous et bonne année 2024. Qu’elle vous soit prospère et généreuse.

Pour l’année qui vient de commencer et pour les douze mois à venir, je vais tâcher d’écrire, d’écrire et encore d’écrire.

En vérité, je n’ai pas couché une nouvelle histoire complète depuis 2016, soit l’écriture d’Eden. Et ce n’est pourtant pas les idées qui manquent.

Alors pour cette année, les objectifs principaux seront les suivants :

  • Promouvoir mes romans, surtout Rebelles et Eden auprès des libraires indépendants. Il me faut multiplier les points de vente pour atteindre et intéresser davantage de lectrices et lecteurs.
  • Participer à des séances de dédicaces, ce qui reste à ce jour le meilleur moyen d’intéresser et de fédérer un public littéraire (une première pourrait avoir lieu en février).
  • Participer au Prix des Auteurs Inconnus 2024, où j’y soumettrai Rebelles sorti en 2023, mais ne sachant pas encore dans quelle catégorie…
  • Participer et écrire pour des concours ouverts par les éditeurs, revues et blogueurs. Vous connaissez des concours ouverts prochainement ? Je suis preneur de l’information.
  • Écrire un nouveau roman. Ce sera une dystopie ou un roman noir, c’est que ça se bouscule dans ma tête.

Puis poster des articles sur mon blog, notamment toute une série sur le travail des couvertures et des designs de Rebelles.

Enfin, dans une moindre mesure, reprendre un peu le fil des sujets ludiques, comme faire de nouvelles aides de jeux, car la ludothèque s’est agrandit, et revenir à la peinture sur figurine avec plus 2 000 pièces en attente.

Voilà encore un programme chargé pour une nouvelle année pleine d’espérance et de confirmation.

2023 : le bilan d’une année charnière

Bonjour à tous

Pour commencer, et avec un peu de retard, bonne année à tous !

Voici le bilan de mon année 2023.
Alors que la plupart communique ce bilan dans les derniers jours de décembre, j’ai décidé d’attendre les dernières statistiques de ventes pour m’exprimer.

ROMANS

Dès le début de l’année était programmée la publication de mon roman REBELLES en deux parties plutôt conséquentes. Prévue en mars, quelques soucis chez mon prestataire pour l’impression à la demande m’ont obligé à communiquer officiellement qu’en avril, pour avoir une fiabilité de distribution qu’à partir de juin.

Cela a finalement coïncidé avec deux autres faits : les premières critiques, bonnes voire très bonnes (merci à toutes les blogueuses et blogueurs qui ont bien voulu lire ce monstre), et la première présence en boutique grâce au BHV-Le Marais (merci à Pascal et ses libraires).
Pendant l’été puis l’automne, d’autres très bonnes critiques sont tombées, puis mes romans ont été disponibles les derniers jours de décembre chez Gibert Joseph Paris (merci Mélanie) et FNAC Parly 2 (merci Gabriel).

Du côté des ventes, sur le dernier trimestre, j’ai vendu 10 exemplaires de Rebelles 1re Partie, 4 Rebelles 2e partie et 6 Eden.
Pour toute l’année 2023, j’ai vendu 17 Rebelles 1re Partie (dont 1 eBook), 11 Rebelles 2e partie (dont 1 eBook), 9 Eden et 3 Coqs.
En prenant en considération une médiatisation quasi inexistante, selon certains libraires, c’est une statistique honorable. Bien sûr, en tant qu’auteur, j’aurais préféré en vendre plus, me faire connaître davantage et multiplier les partenaires (chroniqueurs et libraires).

GRAPHISME

Toute l’activité s’étant concentrée sur le roman Rebelles. Les seules productions graphiques (GIMP; SketchUp; Inkscape; iMovie) furent les couvertures des deux livres et une vidéo promotionnelle.

LUDOPHILIE ET FIGURINISME

Bien que je joue régulièrement, toutes les travaux liés aux jeux de société sont à l’arrêt complet. J’accumule les retards.

Et c’est là que l’année 2024 devra être plus productive. Mais je vous en parlerai dans un prochain post.

Et vous, avez-vous réussi votre année 2023 ?

A très bientôt.

Bonjour à tous

De nouvelles critiques sur mon dernier roman REBELLES ont été publiées tout l’été.
Ce sont les blogueuses Martine Levesque de “Les Mille et une Pages“, Cassandra de “Les Livres de Cass” et Navol de “Le Répertoire des Mordus” qui se sont exprimées dernièrement sur mon roman.

“COUP DE COEUR”

Pour commencer, c’est un coup de coeur intégral pour Martine Levesque de “Les Mille et une Pages.

©LesMillesetUnePages L&M

“…Ne vous laissez pas freiner… une lecture prenante et captivante. Il y a beaucoup d’actions et plus on avance, plus cela devient intense.
La continuation avec le deuxième volet est comme la suite, il reprend dans l’intensité de l’action et de suspense… Dominique Convard de Prolles sait très bien nous emmener avec lui, dans les abîmes de la révolte sociale et les stratagèmes des politiciens en nous amenant devant un mélange entre science-fiction, lutte antiterrorisme, politique et sociologie.
Pour moi, cette œuvre est une vraie réussite, ses deux tomes sont très prenants et rythmés. Je ne parle même pas de la plume de cet auteur, que j’ai adoré et qui m’a entraîné dans son monde inconnu, sans aucun souci. C’est un parfait univers qu’il a créé… une lecture magique et envoûtante…”

La critique complète de Martine est à lire ici pour l’intégralité.

“Un très beau mélange de genres tellement facile à lire et fluide

Avec une note de 18/20, la chroniqueuse Cassandra de “Les Livres de Cass” a été happée et n’a “qu’une seule envie : lire le tome 2”.

©LesLivresdeCass

“…Dès le début, on est totalement happé dedans. Je dois dire un grand bravo à cette plume… travaillée, maîtrisée, à des instants poétique et surtout tellement fluide…(Les personnages) sont tous super bien construits et tous différents. Un point que je veux aborder, ce sont les recherches de ce livre… C’est une histoire réfléchie, pensée, repensée et mûrie. C’est ce que j’appelle une superbe lecture… C’est aussi un très beau mélange de genres avec du roman, de la politique, du policier, et même de la science fiction!.. Tout s’accélère sur la fin avec qu’une seule envie, commencer le tome 2 tout de suite pour ne pas lâcher ce livre vraiment différent.”

La critique complète de Cassandra est à lire ici.

“Recommandé sans hésitation”

Avec une note de 9/10, la chroniqueuse Navol de Le Répertoire des Mordus

“… Je ne suis pas du tout déçu de ce deuxième tome… Encore une fois le livre est très complexe mais mon dieu qu’il est bien, on ne se lasse pas une seule minute…  Je me suis laissée transporter dans le livre sans aucun problème, je l’ai lu très rapidement en plus, il m’a fallu deux jours à peine… J’ai adoré aussi retrouver les personnages, mine de rien ils m’ont manqué, j’ai appris à mieux les connaître et je suis vraiment fan de certains… L’intrigue aussi est très prenante, on se laisse facilement transporter dedans,.. Je crois qu’il aurait fait 100 pages de plus je les aurais lu avec plaisir… J’ai adoré retrouver la plume de l’auteur,.. fluide, touchante, prenante, rythmée, envoûtante, entraînante et très agréable à lire… Pour ma part j’ai adoré et j’ai passé un excellent moment en sa compagnie.”

La critique complète de Navol pour la 2e partie est à lire ici.

Je remercie donc Martine Levesque de “Les Mille et une Pages“, Cassandra de “Les Livres de Cass” et Navol de “Le Répertoire des Mordus” pour avoir partagé leur avis, des blogueuses littéraires que vous pouvez aussi retrouver sur leurs blogs, Instagram, Facebook et Tik Tok.

À très bientôt

Bonjour à tous

Les premières critiques sur mon dernier roman REBELLES viennent d’être publiées !
Ce sont les blogueuses “Les Lectures Pippin“, Navol de “Le Répertoire des Mordus” et “Mordu de lecture” qui se sont exprimées les premières sur mon roman.

“Histoire très originale”

Pour commencer, Les Lectures Pippin attribue une note 15/20 pour chacune des deux parties.

©Les Lectures Pippin

Le premier livre est “riche d’un univers complexe mais bien structuré… pour offrir une histoire très originale… La plume est très détachée et décrit des faits et des actions sans s’appesantir… Puis tout s’enchaine très vite et l’action nous enveloppe de manière crescendo pour ne nous lâcher finalement qu’à la toute dernière ligne qui a comme l’effet d’une bombe sur le lecteur… Je me suis retrouvée prise de court et bien frustrée par cette fin apocalyptique mais parfaitement menée par l’auteur pour ne nous donner qu’une seule envie : découvrir la seconde et dernière partie de cette saga.”

©Les Lectures de Pippin

Pour le deuxième livre, “le récit reprend directement là où l’action était restée en suspens à la fin du premier opus… (L’auteur) sait nous emmener avec lui dans les méandres de la révolte sociale et du jeu des politiciens tout en tirant les ficelles à sa guise pour nous conduire dans un patchwork habilement tissé entre science-fiction, lutte anti-terrorisme, politique et sociologie… Ce tome clôt une aventure très originale, très riche en idées et qui, malgré le côté complexe et les chapitres parfois assez longs, nous embarquera entre Terre et Espace pour des enjeux qui parfois nous dépassent mais qui nous captiveront jusqu’au dernier chapitre.”

La critique complète de Pippin est à lire ici pour la 1re partie et là pour la 2e partie.

“Une vraie réussite”

Avec une note de 18/20, la chroniqueuse Navol de Le Répertoire des Mordus n’a lu à ce jour que la 1re partie mais elle ne veut “qu’une chose : la suite, parce que je suis encore sous le choc de la fin, c’est vraiment une torture de me laisser comme cela. J’ai un peu de mal avec la science fiction mais j’ai adoré ce roman.”

“Alors oui il parle de politique mais pas que, il y a aussi les thèmes sur l’antiterrorisme et je peux vous dire que ce n’est pas un thème facile mais l’auteur le traite avec brio… J’avais peur un peu de décrocher mais au final pas du tout car il se passe beaucoup de choses et il y a toujours quelque chose qui retient notre attention… c’est vraiment une vraie réussite pour moi, son livre est très prenant et rythmé. Je ne parle même pas de sa plume que j’ai adoré, elle m’a entraîné dans son monde sans aucun souci.”

La critique complète de Navol est à lire ici pour la 1re partie.

” Un développement pointu”

Enfin, Mordu de lecture a chroniqué uniquement la 1ère partie, plus nuancé avec une note 7/10.

“La taille et le volume (du livre) vont rapidement s’expliquer par les nombreux éléments descriptifs et surtout explicatifs de l’auteur… mais cela va rapidement s’estomper aussi bien avec les événements mais avant tout par la mise en situation et mise en place progressive d’un contexte qui va nous sembler assez peu étranger ni éloigné… La narration externe clairement établi ne va pas être un souci en raison des changements de personnages et de points de vue…laissant aux lecteurs la découverte à son bon soin.”

La critique complète de Mordu de lecture est à lire ici pour la 1re partie.

Je remercie donc Les Lectures de Pippin, Navol du Repertoire des Mordus et Mordu de lecture pour avoir partagé leur avis, des blogueuses littéraires que vous pouvez aussi retrouver sur Youtube, Instagram, Facebook et Tik Tok.

À très bientôt,

Les Rebelles sont présents !

REBELLES

Dans un pays sous tensions politiques, de l’ambitieux politicien au jeune photographe, chacun tente de sortir de la masse contestataire et d’avoir sa part du gâteau. Mais les institutions ont aussi leurs gardiens, bien déterminés à ce que la république ne vacille pas. Jusqu’au jour où des faits étranges balaient les certitudes et redistribuent les cartes.

Mon dernier roman est disponible depuis le 3 avril et ce n’est pas un mais deux livres qui vous attendent.

Pour un total de 1224 pages, l’histoire raconte comment certains se battent pour changer un monde injuste, pendant que d’autres s’échinent à maintenir un système satisfaisant. Bien sûr, l’injustice et la satisfaction sont des sentiments propres à chacun, selon ses idéaux, ses réussites et ses déceptions. Ainsi, chaque personnage de cette grande Histoire en marche cherchera au milieu des troubles les opportunités qui siéront à sa vision du monde futur.

L’histoire débute avec un jeune blogueur décidé à participer au grand évènement de sa génération, qui sera malgré lui témoin d’un fait étrange. En découlera le meurtre d’une jeune militante et l’enquête si particulière par plusieurs services gouvernementaux ou étrangers.

Actuellement soumis auprès de six blogueuses pour critiquer et chroniquer cette nouvelle publication, j’attends avec impatience leurs avis. Et il va m’en falloir de la patience surtout en considérant le volume à lire. Bien sûr, toute autre personne médiatique qui souhaiterait un SP peut me contacter facilement.

Qui dit publication ,dit aussi vente. Comme toujours, ces deux livres sont disponibles en commande auprès de votre libraire. Sinon vous trouverez facilement les revendeurs sur cette page, ainsi que le premier chapitre sur cette autre page.

En attendant, bonne lecture.

2023 : La reprise d’activité ?

Bonjour à tous

Pour commencer, et avec beaucoup de retard, bonne année à tous !

L’année à venir sera pour moi une période intense et dense, tant par les projets à réaliser ou les tâches à effectuer, que par le temps que chacun me prendra.

Après trois années particulières pour nous tous, je dois bien avouer que je n’ai pas été très productif. Cette période dite du Covid m’a rendu procrastineur, voire démotivé. Alors certes, ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux comme Instagram ou LinkedIn savent que je n’ai été totalement improductif. Toutefois, malgré le bilan de l’année 2022 riche de travail “invisible” et la quantité de projets et de tâches en attente d’être terminés ou repoussés sans limite depuis trois ans m’obligent à prendre mon courage à deux mains et mettre les bouchées triples afin d’épuiser cette longue liste.

Romans :

Pour commencer, je vais publier mon 3e roman : Rebelles

Écrit entre 2005 et 2008, ce roman a eut droit à une relecture complète, une correction plus aboutie et quelques modifications bienvenues. Ce travail de retouches s’est étalé sur deux ans, entrecoupé par la création des deux couvertures (avec #SketchUp, #InkScape et #Gimp). Il sera publié très prochainement, toujours sous format papier et en commande auprès de votre libraire préféré, ou en livre numérique sur les plateformes dédiées (dont celle de votre libraire préféré, renseignez-vous).

Ensuite, je m’attèlerai à la préparation des deux prochains romans : un polar mystique et une dystopie fantastique.

Ludophilie et Aides de jeu

Cela fait un moment aussi que je n’avais rien publié sur le sujet. Trois ans, c’est long.

Première étape : revoir et relire toutes les aides publiées jusqu’à maintenant. Il semblerait que quelques coquilles traînent par-ci par-là et beaucoup sont encore signées “Le Nain Braillard”, mon ancien pseudo dans ce domaine qui a disparu depuis 2018.

Deuxième étape : écrire et publier des aides de jeu pour tous les jeux qui sont venus nourrir ma ludothèque au cours des trois années écoulées. Cela doit bien faire une trentaine de jeux, plus les mises à jour des précédentes publications en raison de l’apport de nouvelles extensions. En vrac : Museum; Rallyman Dirt; Carnegie; Paladins du Royaume de l’Ouest…

Figurinisme :

Figurines de Descent V2, sous-couchées depuis 2016

Avec les jeux de société viennent aussi des figurines.

Entre celles qui sont sous-couchées et attendent depuis 2016 dans un placard, et les nombreuses boîtes arrivées entretemps, la “pile de la honte” s’allonge sans fin. Je dois bien avoir un total proche du millier de figurines à peindre.

Dans l’ordre présumée d’exécution :

  • Museum (Holy Grail Games)
  • Vikings 868 (Asyncron)
  • Descent, Voyage dans les ténèbres 2e édition (FFG / Edge)
  • Tokaido (Funforge)
  • V-Sabotage (Triton Noir)
  • Assassins Creed : Brotherhood of Venice (Triton Noir)
  • Rallyman GT (Holy Grail Games)
  • Rallyman Dirt (Holy Grail Games)

Graphisme :

En plus de tous les articles qui traiteront les sujets précédents, je publierai les processus créatifs des couvertures du roman Rebelles.

Zone de vie du croiseur Sigmi’u Ruhe

Ainsi comme vous pouvez le voir, beaucoup de travail m’attendent et beaucoup d’articles et de photos seront publiés dans les mois à venir. Tant de choses que j’espère partager avec vous le plus rapidement possible et, surtout, avec le plaisir de lire vos commentaires.

Pour patienter, je vous souhaite d’avoir une année bien pleine de bonheur et de satisfaction. A très bientôt.

Réaliste, riche et profond

COQS

 

Un gendarme, père de famille, a failli tout perdre lors d’une seule et effroyable nuit. Son ami journaliste, sans employeur et esseulé, cherche sa rédemption. Au gré des tourments de leurs mondes, se tracent réflexions, jugements et résignations…

Après une première occasion transformée, j’ai recontacté Evasions Littéraires sur le site Simplement Pro, qui permet de mettre en relation des auteurs et des éditeurs avec des lecteurs et critiques.

Elle a accepté d’inclure mon roman COQS dans sa PAL (sa Pile À Lire). L’intégralité de sa critique est à découvrir ici. Mais qu’en a-t-elle pensé ?

© Evasions Littéraires

“L’auteur nous propose ici un roman complexe et riche, qui n’a rien d’une lecture légère pour les vacances. Ici votre cerveau sera mis en action et son roman vous poussera à vous poser de nombreuses questions, amenant à des réflexions très intéressantes sur notre monde, notre société et notre quotidien de manière générale.”

Je dois bien avouer que je ne cherchais pas à proposer un ensemble complexe, mais cette histoire contemporaine se nourrit des détails qui se cachent sous les apparences.

“Sur fond de catastrophe naturelle qui va être au coeur de la vie de plusieurs personnages, l’auteur va nous lancer dans des réflexions politiques et sociétales étonnantes et profondes… l’auteur nous emmène au coeur d’une société qui fait peur et qui part clairement à la dérive.”

Né dans l’euphorie médiatique de la télé-réalité et du politique-fiction, je voulais marquer le lecteur entre le réel et la fiction, entre la vie quotidienne et les médias et entre les citoyens et les politiciens. Et bien au-delà, amener le lecteur à réfléchir, puis à briser cette première réflexion née de ses a-prioris.

Merci encore à Yumiko pour cette critique intelligente.

Un Coup de Coeur et un téléroman

EDEN & COQS

Avec la sortie de ma dernière publication, Coqs, qui a eu lieu le 25 mai dernier, je suis reparti à la chasse aux critiques afin de faire parler de ce roman. J’en ai profité pour proposer également mon précédent roman, Eden, publié fin 2018, afin de relancer un peu les ventes (une dizaine à ce jour).

Au cours de cette quête de critiques, de blogueurs et d’influenceurs, je suis entré en contact avec les lectrices du blog franco-québécois Les Milles et Une Pages LM et Lynda Massicotte fut enthousiaste de proposer ces deux romans à son groupe de lecteurs. Et c’est Martine Levesque qui partage ses impressions.

EDEN (2018) : Coup de Coeur à la conclusion extraordinaire

Lire la critique de @LesMillesEtUnePages

“Un excellent roman de science-fiction, dans lequel je me suis immergé, sans aucune retenue. La plume de Dominique Convard de Prolles est géniale, on plonge dans un récit qui nous rend difficile de lever les yeux de ses pages.
Adam et sa fille Bénédicte vivent dans une ville dite moderne, dans un contexte en haute sécurité où tout est surveillé et protégé, même leur maison donne l’aspect d’une forteresse. On plonge dans un Paris dans le futur, avec une communauté d’individus surprotégés de tout, rien ne peut les attaquer, tout est impénétrable, une fortification. Les habitants ont une vie réglée par des alarmes, des interdictions, des avertissements, une nouvelle dynamique de vie. Entre les couvre-feux, les sas de décontamination, tout est géré et programmé. Tandis que dans la vie d’Adam Evanoe, la perte d’un ami va tout chambouler sa vie qu’il croyait bien réglée et dosée, mais tout sera remis en cause. Que se passe-t-il à l’extérieur de “la nouvelle Paris” ?
C’est un roman très bien écrit qui met en scène des personnages marquants et attachants. La finale est fantastique, j’ai été conquise par une intrigue envoûtante, et enivrante qui nous amène tout au long des pages à une conclusion extraordinaire. “

COQS (2020) : Bien écrit et facile à lire

Lire la critique de @LesMillesEtUnePages

“Un roman qui met en scène une dynamique familiale qui doit se reconstruire et se solidifier après avoir traversé une épreuve difficile. Tout en suivant un journaliste qui doit cheminer vers le pardon, ce roman met en perspective les réflexions existentielles de tous les personnages face à sa place, ses attentes, ses désirs, ses besoins comme être humain. C’est un casse-tête, tout au long de la lecture, les mots que choisis Dominique Convard de Prolles, viennent toucher le lecteur et l’amène à poser une réflexion quant aux décisions que vont prendre les personnages. Le bouleversement de leur vie, va-t-il être une malédiction ou une bénédiction ?
Un roman bien écrit. Facile à lire, des personnages attachants et des intrigues qui maintiennent le lecteur tout au long des chapitres et du dénouement qui ne vient qu’à la fin et qui peut surprendre certains. J’ai bien aimé ma lecture, j’ai quelquefois eu l’impression que je suivais un téléroman, tellement puisque j’arrivais à m’imaginer les situations en images. J’aime quand un auteur arrive à créer des situations qui retournent les méninges, si c’est ce que vous cherchez, lisez COQS.”
Merci à Martine, Lynda et toute l’équipe de Mille et Une Pages LM.

Ma seconde publication est disponible.

COQS

“Tu es en train de retourner de la merde. Des politiciens qui gardent la main mise sur l’opinion publique et sa liberté de choix et de pensées. Ou peut-être une magouille entre politiciens et entrepreneurs. Entre politiciens et médias. Peut-être as-tu juste en face de toi une escroquerie télévisuelle ayant touché les gens en masse. Ou alors n’as-tu finalement devant toi que des circonstances qui s’ajoutent les unes aux autres, alors qu’en fait rien ne les lie et qu’aucun crime n’a été commis. Que depuis le début tu te fourvoies dans ta propre réflexion et que chaque nouveau détail vient compléter un puzzle que tu inventes de toutes pièces.”

Un gendarme, père de famille, a failli tout perdre lors d’une seule et effroyable nuit. Son ami journaliste, sans employeur et esseulé, cherche sa rédemption. Au gré des tourments de leurs mondes, se tracent réflexions, jugements et résignations…

Après des années dans un tiroir, un de mes premiers romans vient d’être publié, toujours en auto-édition.

Ce roman avait été écrit entre 2003 et 2005 et n’avait pas trouvé preneur auprès des éditeurs conventionnels. Un professionnel l’avait lu rapidement, déclarant du potentiel. Puis en 2019, une lectrice test (qui deviendra la correctrice) insiste sur sa qualité et pour sa publication. Sur ses conseils et malgré mes réticences (un roman mal aimé ?), je revois la copie, modifie quelques chapitres et crée la couverture. Je projette de publier le roman fin mars 2020.

Toutefois le confinement lié au COVID19 et l’arrêt de toute activité littéraire et commerciale pendant plusieurs mois m’obligent à repousser la date de sortie du roman. Finalement je me permets de lancer la publication et une première campagne publicitaire le 25 mai 2020.

À ce jour, cinq blogueuses et blogueurs ont obtenu un exemplaire pour partager leur avis.

Contrairement à Eden, je n’ai pas fait la même erreur et le livre est disponible en format broché en même temps que le format numérique. Vous pouvez d’ailleurs lire le premier chapitre sur cette page et commander un exemplaire via cette autre page.

Au fil des critiques, il m’arrivera de répondre à des questions en suspens.

En attendant, bonne lecture.

Original, passionnant et frustrant

EDEN

 

2105, Paris. La ville reconstruite, éden ultra-moderne et paisible, offre à ses habitants une vie abondante et sous haute-sécurité. Tout ce qui devrait suffire à Adam Evanoé pour être heureux. S’il se contente des apparences… Car même au Paradis, les apparences s’effritent sous le poids des secrets.

Grace à Christelle Lebailly, auteur du très bon Lula et les Monstres, j’ai découvert le site Simplement Pro qui permet de mettre en relation des auteurs et des éditeurs avec des lecteurs et critiques.

C’est là que j’ai pu contacter Evasions Littéraires, qui a accepté immédiatement d’inclure mon roman dans sa PAL (sa Pile À Lire). L’intégralité de sa critique est à découvrir ici. Mais qu’en a-t-elle pensé ?

Cette critique date du 28 avril 2019 mais je ne reviens dessus qu’aujourd’hui suite à nouvelle idée éditoriale.

© Evasions Littéraires

“Autant dire, qu’il nous offre une histoire très originale avec un univers très bien pensé et avec des rebondissements comme on les aime, de quoi passer un excellent moment aux côtés des personnages qui sont touchants et très attachants.”

Merci de partager un tel ressenti. Cela prouve que j’ai atteint mon objectif : atteindre le lecteur.

“J’ai tellement de questions et tellement envie d’en apprendre davantage! Mais cette frustration caractérise aussi les bons romans… Alors y aura-t-il une suite?”

J’ai écrit ce roman avec une telle légèreté et avec un certain détachement que je n’ai jamais pensé à une suite. Toutefois la demande se répète parmi les critiques et les premiers lecteurs. Pour le moment, je me concentre sur d’autres histoires, mais qui sait après la publication de ses derniers, pourquoi pas.

Merci à Yumiko malgré son immense charge de lecture. Je vous invite à la suivre également dans ses autres pérégrinations littéraires, soit sur son blog, soit sur Facebook, soit sur Twitter.

Mon roman est actuellement lisible au format numérique (un édition papier est en cours de travail). Vous trouverez les liens vers les distributeurs partenaires sur cette page, ainsi que le premier chapitre sur cette autre page.

N’hésitez pas à commenter, à partager sur les réseaux sociaux et à “liker”.

Au plaisir de vous revoir pour le prochain post.