COQS

« Tu es en train de retourner de la merde. Des politiciens qui gardent la main mise sur l’opinion publique et sa liberté de choix et de pensées. Ou peut-être une magouille entre politiciens et entrepreneurs. Entre politiciens et médias. Peut-être as-tu juste en face de toi une escroquerie télévisuelle ayant touché les gens en masse. Ou alors n’as-tu finalement devant toi que des circonstances qui s’ajoutent les unes aux autres, alors qu’en fait rien ne les lie et qu’aucun crime n’a été commis. Que depuis le début tu te fourvoies dans ta propre réflexion et que chaque nouveau détail vient compléter un puzzle que tu inventes de toutes pièces. »

Un gendarme, père de famille, a failli tout perdre lors d’une seule et effroyable nuit. Son ami journaliste, sans employeur et esseulé, cherche sa rédemption. Au gré des tourments de leurs mondes, se tracent réflexions, jugements et résignations…

Lire le premier chapitre

Roman, drame

452 pages, édition broché 14,8 x 21 cm

ISBN papier : 978-2956492627 ; ISBN numérique : 978-2956492634

Date de publication : Avril 2020

Critiques :

Lire la critique de @EvasionLitteraires

« L’auteur nous propose ici un roman complexe et riche… et de nombreux thèmes très actuels sont repris et approfondis, de quoi nous pousser à nous forger notre propre avis sur la question.

Nous suivons plusieurs personnages qui sont tous des éléments de cette grande réflexion… éléments bien réels et non édulcorés… très réalistes et qui pointent du doigt de nombreuses défaillances de notre société… »

Lire la critique de @LesMillesEtUnLivres

« … Ce roman met en perspective les réflexions existentielles de tous les personnages face à sa place, ses attentes, ses désirs, ses besoins comme être humain. C’est un casse-tête… les mots que choisit Dominique Convard de Prolles viennent toucher le lecteur et l’amène à poser une réflexion quant aux décisions que vont prendre les personnages… Un roman bien écrit. Facile à lire, des personnages attachants et des intrigues qui maintiennent le lecteur tout au long des chapitres et du dénouement qui ne vient qu’à la fin et qui peut surprendre certains… j’ai quelquefois eu l’impression que je suivais un téléroman… J’aime quand un auteur arrive à créer des situations qui retournent les méninges, si c’est ce que vous cherchez, lisez COQS. »

Vous souhaitez un exemplaire de mon roman ?