Un Coup de Coeur et un téléroman

EDEN & COQS

Avec la sortie de ma dernière publication, Coqs, qui a eu lieu le 25 mai dernier, je suis reparti à la chasse aux critiques afin de faire parler de ce roman. J’en ai profité pour proposer également mon précédent roman, Eden, publié fin 2018, afin de relancer un peu les ventes (une dizaine à ce jour).

Au cours de cette quête de critiques, de blogueurs et d’influenceurs, je suis entré en contact avec les lectrices du blog franco-québécois Les Milles et Une Pages LM et Lynda Massicotte fut enthousiaste de proposer ces deux romans à son groupe de lecteurs. Et c’est Martine Levesque qui partage ses impressions.

EDEN (2018) : Coup de Coeur à la conclusion extraordinaire

Lire la critique de @LesMillesEtUnePages

« Un excellent roman de science-fiction, dans lequel je me suis immergé, sans aucune retenue. La plume de Dominique Convard de Prolles est géniale, on plonge dans un récit qui nous rend difficile de lever les yeux de ses pages.
Adam et sa fille Bénédicte vivent dans une ville dite moderne, dans un contexte en haute sécurité où tout est surveillé et protégé, même leur maison donne l’aspect d’une forteresse. On plonge dans un Paris dans le futur, avec une communauté d’individus surprotégés de tout, rien ne peut les attaquer, tout est impénétrable, une fortification. Les habitants ont une vie réglée par des alarmes, des interdictions, des avertissements, une nouvelle dynamique de vie. Entre les couvre-feux, les sas de décontamination, tout est géré et programmé. Tandis que dans la vie d’Adam Evanoe, la perte d’un ami va tout chambouler sa vie qu’il croyait bien réglée et dosée, mais tout sera remis en cause. Que se passe-t-il à l’extérieur de “la nouvelle Paris” ?
C’est un roman très bien écrit qui met en scène des personnages marquants et attachants. La finale est fantastique, j’ai été conquise par une intrigue envoûtante, et enivrante qui nous amène tout au long des pages à une conclusion extraordinaire. « 

COQS (2020) : Bien écrit et facile à lire

Lire la critique de @LesMillesEtUnePages

« Un roman qui met en scène une dynamique familiale qui doit se reconstruire et se solidifier après avoir traversé une épreuve difficile. Tout en suivant un journaliste qui doit cheminer vers le pardon, ce roman met en perspective les réflexions existentielles de tous les personnages face à sa place, ses attentes, ses désirs, ses besoins comme être humain. C’est un casse-tête, tout au long de la lecture, les mots que choisis Dominique Convard de Prolles, viennent toucher le lecteur et l’amène à poser une réflexion quant aux décisions que vont prendre les personnages. Le bouleversement de leur vie, va-t-il être une malédiction ou une bénédiction ?
Un roman bien écrit. Facile à lire, des personnages attachants et des intrigues qui maintiennent le lecteur tout au long des chapitres et du dénouement qui ne vient qu’à la fin et qui peut surprendre certains. J’ai bien aimé ma lecture, j’ai quelquefois eu l’impression que je suivais un téléroman, tellement puisque j’arrivais à m’imaginer les situations en images. J’aime quand un auteur arrive à créer des situations qui retournent les méninges, si c’est ce que vous cherchez, lisez COQS. »
Merci à Martine, Lynda et toute l’équipe de Mille et Une Pages LM.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.