A en perdre la boule

A en perdre la boule

The Adventurers : Le Temple de Chac

Après un an et demi sans peindre et deux ans sans article sur le sujet, voici le travail effectué par mes petites mimines en octobre 2018. Il s’agit des figurines et des décors du jeu de société The Adventurers : Le Temple de Chac (donc mon cas, l’édition révisée).

Après des années en ma possession et deux ans d’attente avec juste une sous-couche, je me suis enfin décidé cet automne à reprendre les pinceaux, à sortir les figurines du placard et à terminer ce qui avait été commencé.

Scouts toujours prêts !

Le matériel est du plastique moulé un peu souple, comme les éditeurs de jeu en faisait il y a encore cinq ans. Ce matériau me rend frileux à l’ébarbage, n’ayant pas une main très légère pour cette préparation.

Les personnages ont été sous-couchés de blanc et les décor de noir.

La boule a subi des brossages à sec successifs, avec une réduction de l’intensité à chaque passage, avec les Dry Tyrant Skull, Terminatus Stone, puis Wrack White.

Les murs ont reçu un aplat d’ocre foncé, un jus d’Agrax Earthshade, une brossage général de Vomit Brown, puis du Wrack White sur les arêtes. De la couleur plus diluée qu’habituellement rehausse les bas-reliefs par aplats légers.

Le pont et ses planches détachables ont subi un aplat de Rhinox Hide, un jus de Nurn Oil, un rehaut de Calthan Brown et un brossage à sec de Zandri Dust sur les arêtes. Un peu de Karak Stone marque les cordages.

Sans entrer dans le détail, faute d’avoir noté les peintures choisies, toutes les figurines ont subi les traitements habituelles d’aplat pour le gros, et d’aplat, de brossage à sec ou de lignage pour les secondes couches, les rehauts et les arêtes. Toutes les peintures sont des Citadel Games Workshop.

Pour finir, tous les socles des figurines ont reçu une belle couche de Technical Agrellan Earth.

Petit bonus : le studio photo.

N’hésitez pas à commenter, à partager sur les réseaux sociaux et à « liker ».

Au plaisir de vous revoir au prochain post.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.