Héros des villes, héros des champs

Share Button

15 août 2014

RuneboundSpécial Runebound

& Dungeonquest

 

Héros des villes,

héros des champs

Après un petit lot de figurines pour Mice & Mystics, je continue avec celles d’un autre jeu d’aventure. Mais contrairement à la précédente session, point de méchants, que des héros. En conséquence, chaque figurine a été traité individuellement.

Le lot complet comprend les 12 figurines de la boîte de base, les 8 de l’extension « L’ile de la terreur », les 4 provenant d’un kit promotionnelle, et les 6 de Dungeonquest. Ces trente figurines de petites tailles ont chacune une carte de personnage avec une illustration très convaincante et colorée. Donc à moi de respecter à plus près le schéma de couleurs imposé par l’illustration.

runebound0

Une bien belle communauté

Pour commencer, point de débarbage, sauf si le cas était grossier. En raison de la fragilité du plastique employé et surtout de ma main lourde, j’ai préféré sauter cette étape. Ensuite une sous-couche blanche en Skull White.

Puis des techniques maintes fois éprouvées d’aplats, de lavis, de brossage à sec et ou de sur-lignage. Je n’ai pas eu la présence d’esprit de noter les différentes couleurs appliquées sur chaque figurine, mais quelques unes ont subi un traitement si particulier que je m’en souviens et que je vais pouvoir vous décrire.

Andira « Main Runique » et Une-Main : pour les armures et les autres protections métalliques, un aplat de peinture argentée puis un lavis coloré.

Varikas le Mort : pour la cape et la tunique, un aplat en Mephiston Red puis un lavis en Nun Oil.

Jaes le mage de bataille : pour respecter l’épée lumineuse, j’ai eu l’idée d’appliquer du Mithril Silver, puis de faire un brossage à sec en blanc. Malheureusement, ça fait épée en « métal blanc »…

Enchanteresse des Rune, Mok le spirite et Landrec le sage : j’ai voulu tenté l’expérience de l’effet lumineux, c’est-à-dire essayer de créer un halo par rapport à une source de lumière liée à leur personnage. Pour la première, il s’agit de la lanterne, et pour les trois autres de bâton magique. Le but était de reproduire l’effet créé sur l’illustration. Franchement je ne suis pas satisfait du résultat. Seul Landrec est convainquant. Je ne pense pas reproduire cette technique à l’avenir.

Comme vous pourrez le remarquer, je n’ai pas fait les yeux de toutes les figurines. Personnellement je trouve que souvent, trop souvent, j’enlaidit la figurine plutôt qu’autre chose. Quand la figurine est trop petite, comme ici, j’évite de les faire.

A suivre la galerie complète de cette session peinture. Je vous invite donc à les regarder et aussi à poster des commentaires en fin de page. A très bientôt pour le prochain article sur la peinture.

Share Button
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.