Des critiques, des chroniqueurs et des blogueurs ont eu le loisir de lire mon roman et voici leurs ressentis.

Bonnes lectures et n’hésitez pas à suivre les liens à liker leurs pages, leurs articles et leurs photos.

29 mai 2024 : une lecture surprenante pour Christophe Gelé

Lire la critique de @cequejendis

“Il m’avait proposé la lecture de Rebelles, un roman de science-fiction en deux tomes de 600 pages chacun. Je l’ai acceptée sous réserve, quand j’aurai le temps de les lire… Dans le colis qui m’attendait il n’y avait pas seulement les deux livres promis mais aussi un troisième, plus modeste, moins de 300 pages : Eden. Prudent, je me suis dit que j’allais commencer par là.

Il m’a fallu quelques dizaines de pages pour commencer à rentrer dans l’histoire. Beaucoup de description de ce Paris du XXIIème siècle et un tension narrative moins forte que ce dont j’ai l’habitude.

Mais peu à peu la tendance s’inverse, moins de descriptions, on a compris où on est. Les personnages prennent de l’épaisseur, les enjeux prennent forme. Voilà, je suis immergé. La tension monte d’un cran avec un bouquin de SF qui commence à prendre des allures de thriller. Puis les maraudeurs s’en mêlent (non je ne spoilerai pas) et la lecture devient haletante. Mince, j’ai désormais plus de pages dans la main gauche que dans la main droite. Je commence à regretter que le bouquin ne soit pas plus épais.

Arrivé au terme de ce roman qui démarre sagement pour finir dans un Paris hors des murs qu’on n’avait pas vu venir, avec une intrigue qui s’est enrichie sans se complexifier outre mesure, je ne peux m’empêcher de dire mon admiration.

Encore un auteur autoédité qui mérite sa place dans une ME correcte. Je pense que cela ne devrait pas tarder tant son écriture est riche et généreuse.

Il me reste 1200 pages de Rebelles à lire pour continuer de me faire une idée sur ce nouvel arrivant dans le monde de la SF. Je vais trouver le temps de les avaler.

En attendant, Dominique Convard de Prolles propose modestement Eden à un prix de vente très raisonnable. Alors que vous soyez Parisien(ne) ou pas, amateur de SF, d’anticipation ou de thriller, ou comme le veut la tendance, attiré par le monde grandissant des auteurs autoédités, Eden mérite sans doute que vous vous fassiez également votre avis sur M. DCDP.”

6 mai 2024 : une réflexion déroutante et glaçante pour Francesca, libraire au BHV Le Marais (Paris 4e)

Lire la critique de @francesca.carpe.diem

“Roman d’anticipation, Eden se passe à Paris en 2105. Adam vit avec sa fille Bénédicte dans une atmosphère en apparence tranquille et très sécurisée avec des robots qui accompagnent la population et un couvre feu quotidien.

Ce “paradis” est très bien décrit et détaillé, on a l’impression d’y vivre aussi et on avance avec les personnages dans cet univers qui devient de plus en plus angoissant et tourmenté…ce monde de rêve se transforme très rapidement et nous plonge dans une réalité secrète et pas du tout agréable et à partir de la mort d’un cher ami d’Adam, c’est un enchaînement des surprises et des péripéties. La fin est vraiment inattendue, vous ne serez pas déçus!!!

L’écriture est pointue et originale, un plaisir de découvrir en détail cette dystopie qui pourrait se passer dans un futur proche. Glaçant!!

Ce roman déroutant nous entraîne dans des réflexions sur la nature humaine et son avenir…se questionner est toujours très important et avec cet auteur on sort souvent de notre zone de confort. Je vous invite à le découvrir !!!”

10 avril 2024 : une lecture enrichissante pour Effroyable journaliste

Lire la critique de @effroyable_journaliste

“Après avoir découvert cet auteur par sa duologie Rebelles, l’auteur m’a de nouveau proposé un service presse, cette fois-ci un one-shot: Eden.

C’était un plaisir de retrouver cette plume que je trouve très agréable ! Encore une fois, cet auteur nous plonge dans des paysages très futuristes et différents de ce que l’on connaît. Par ce biais, il nous amène à réfléchir sur des sujets actuels et sociétaux très intéressant. J’apprécie beaucoup la manière dont il dépeint cette société qui se montre parfaite, mais qui ne l’est pas tant que ça.

On entre ici dans un récit où j’ai eu un peu de mal à m’immerger, car il y a toute une phase de découverte et de descriptions, mais une fois que c’était fait, il n’y avait plus qu’à foncer !

On suit des personnages que je trouve vraiment intéressants, les enjeux qui les relient et leurs relations sont vraiment enrichissants pour l’histoire. De plus, le livre est bien rythmé, tout juste assez d’actions et assez de découvertes.
J’étais très curieuse de découvrir la suite à chaque chapitre. J’avoue avoir mis un temps fou à le finir et je m’excuse sincèrement auprès de l’auteur pour ça. Il est arrivé à une période où les services presses étaient nombreux et j’avais du mal à apprécier ma liseuse, car je ne lisais pas beaucoup de livres de papiers…

Cependant, quand j’ai pris pleinement le temps de savourer ma lecture, c’était super ! J’ai adoré le jeu qui est fait avec le titre et le nom du personnage Adam faisait appel à l’histoire du Jardin d’Eden.

Comme à son habitude, l’auteur nous offre une lecture enrichissante et que je ne peux que vous conseiller si vous appréciez la science-fiction !”

Et en prime, son avis en vidéo (à 20:18) :

23 janvier 2024 : Il y a tout dans ce récit pour en faire une magnifique lecture pour Cassandra

Lire la critique de Cassandra sur @les_livres_de_cass

“J’avais deja lu cet auteur qui m’avait bluffé par son utilisation de la langue française et son imagination de notre société qui fait peur tellement cela parait réel. Je le retrouve donc ici et autant le dire, j’ai eu un petit coup de coeur sur ce livre. Déjà la plume est toujours aussi belle, aussi prenante, avec une facilité dans l’utilisation de notre langue. Ensuite, on est sur un roman d’anticipation (en 2105), ce qui n’est pas si loin. L’histoire fait peur car encore une fois, il crée quelque chose qui pourrait être vrai. Il se base sur nos vies, sur tout ce qui s’est passé, comment on réagit… et sort ce livre vraiment déroutant. Sa manière d’expliquer les choses, le fonctionnement de la ville, comment ils en sont arrivés là est juste parfait car il dissémine tout cela dans l’histoire. Ce n’est donc jamais trop lourd ou trop lent avec des descriptions. Il y a une bonne dynamique dans toute la lecture. On se pose des questions, on a des interrogations, on veut donc avancer pour savoir. Plus on avance, plus on a des réponses mais d’autres questions arrivent aussi. Les personnages sont super bien construits (mais qu’est ce qui ne l’est pas dans ce livre?). Ils sont tous différents avec des manières de réfléchir différentes. J’adore Adam et toute la réflexion que l’auteur lui donne, toutes ses émotions et l’amour pour sa fille. C’est fabuleux. Je ne m’attendais pas du tout à la fin, à la hauteur de tout ce livre. Cet auteur a vraiment quelque chose pour écrire dans ce style, avec une très belle construction sur tout le récit, les personnages et surtout, une réflexion de dingue derrière. Il y a tout dans ce récit (émotions, révélations,…) pour en faire une magnifique lecture, avec une conscience des détails jusqu’au bout. BRAVO!”

Et en prime, le podcast à écouter !

27 décembre 2023 : Génial et étonnant (19’46”) et déstabilisant (12’55”) pour Morgane dans ses VLOGs

22 novembre 2023 : l’un des meilleurs romans de SF lus cette année pour Morgane

Lire la critique de Morgane sur @Les Lectures du Pippin

“Un énorme merci à l’auteur pour m’avoir renouvelé sa confiance et fait découvrir un nouvel univers que j’ai absolument adoré ! Je dirais même que c’est l’un des meilleurs romans de SF que j’ai lu cette année : une pure petite pépite que je vous enjoins directement en début de chronique à découvrir !

Je n’ai pas réussi à le lâcher et j’ai littéralement dévoré les 200 et quelques pages qui le composent.

Adam évolue dans une ville aux allures parfaites, idyllique et bénéficiant des dernières technologies modernes en plus de l’assistance d’un robot qui l’aide à gérer son quotidien et sa fille, Bénédicte.
La vie semble se passer pour le mieux : il a un cadre de vie merveilleux, une fille adorable, un métier de professeur épanouissant, des amis bienveillants. Mais sous ces apparences magique, une vérité plus sombre se cache pour venir noircir le tableau et transformer ce lieu bienveillant en endroit suffocant.
L’auteur arrive à la perfection à nous berner en nous faisant croire par son choix de description ou d’action que le bonheur se vit tous les jours à cette époque pour finalement glisser lentement vers la face cachée de cette vie soi-disant parfaite pour mieux détruire son utopie et faire basculer le lecteur vers quelque chose de plus sombre et extrêmement prenant.

La plume de l’auteur nous porte par de belles descriptions du milieu de vie et d’explications des nombreuses règles que cette société comporte mais de manière très fluide sans alourdir le récit. Au contraire, il tient le lecteur en haleine en distillant de nouveaux éléments perturbateurs à travers les chapitres pour bouleverser l’histoire et rendre le lecteur avide d’en savoir plus.
La mort d’un ami proche de notre héros va venir remettre en question beaucoup de choses qu’il considérait comme acquises mais qui au final vont élargir sa vision et commencer à semer le doute dans son esprit.
Lorsque le récit prend une tournure apocalyptique, le lecteur aborde une nouvelle thématique riche en action, rebondissements et forte de nouvelles interrogations qui nous entrainent toujours plus loin.

La fin est grandiose ! Une belle manipulation qui m’a fait penser à une certaine firme dont le logo est un parapluie (je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler). Je le répète : j’ai a-do-ré !
Un futur qui attire autant qu’il effraie et qui pourrait ne pas être si éloigné de nous par certains aspects…”

Note : 19/20″

26 septembre 2023 : adoré du début à la fin pour Navol

Lire la critique de Navol sur @Le Répertoire des Mordus

“C’est un livre qui est très prenant. Au début je pensais qu’il allait être simple et sans plus car la vie d’Adam est très bien réglée et tout est millimétré, mais tout va changer. Le roman commence à devenir trépidant à ce moment, il se passe tellement de choses. Par moments, j’ai même eu du mal à tout retenir et j’ai relu plusieurs fois, mais cela en vaut le coup car le livre est vraiment top. Au début, j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans et plus j’avançais dans ma lecture plus j’étais prise dedans et je ne pouvais plus le lâcher. Pourtant c’est un roman de science-fiction où tout est ultra-moderne et est contrôlé. Il n’y a pas de place pour l’imprévu dans ce monde, j’ai l’impression, mais quand l’élément perturbateur arrive, le livre devient une vraie pépite. Je regrette qu’il ne soit pas plus long car j’ai adoré et je ne voulais pas qu’il se termine. J’ai été surprise par certaines choses et j’ai réussi à en deviner certaines. L’intrigue est vraiment bien et elle est très prenante et haletante. J’ai bien aimé aussi découvrir les personnages. On s’attache facilement à eux et j’ai été pris de compassion pour Adam. C’est un personnage qui m’a vraiment touché, que ce soit son histoire ou sa personnalité. Je suis très contente d’avoir pu découvrir ce livre.
Encore une fois ce fut un plaisir de lire ce roman de cet auteur. J’ai déjà lu quelques livres de lui et à chaque fois j’adore. En même temps, il a une plume qui est addictive, prenante, touchante, rythmée et entraînante, mais en même temps elle est très fluide, simple, délicate et très agréable à lire. J’ai beaucoup aimé plonger dans le monde de l’auteur, il est vraiment bien même s’il me fait un peu peur et flipper. J’aime bien la couverture, elle est simple mais elle est agréable à regarder.
Je vous recommande ce roman sans problème les Mordus, vous allez voir, il est bien. Pour ma part, j’ai adoré du début à la fin et j’ai passé un excellent moment en sa compagnie.
Note : 9/10″

7 juin 2020 : Coup de Coeur à la conclusion extraordinaire pour Martine Levesque

Lire la critique de @LesMillesEtUnePages

“Un excellent roman de science-fiction, dans lequel je me suis immergé, sans aucune retenue. La plume de Dominique Convard de Prolles est géniale, on plonge dans un récit qui nous rend difficile de lever les yeux de ses pages.
Adam et sa fille Bénédicte vivent dans une ville dite moderne, dans un contexte en haute sécurité où tout est surveillé et protégé, même leur maison donne l’aspect d’une forteresse. On plonge dans un Paris dans le futur, avec une communauté d’individus surprotégés de tout, rien ne peut les attaquer, tout est impénétrable, une fortification. Les habitants ont une vie réglée par des alarmes, des interdictions, des avertissements, une nouvelle dynamique de vie. Entre les couvre-feux, les sas de décontamination, tout est géré et programmé. Tandis que dans la vie d’Adam Evanoe, la perte d’un ami va tout chambouler sa vie qu’il croyait bien réglée et dosée, mais tout sera remis en cause. Que se passe-t-il à l’extérieur de “la nouvelle Paris” ?
C’est un roman très bien écrit qui met en scène des personnages marquants et attachants. La finale est fantastique, j’ai été conquise par une intrigue envoûtante, et enivrante qui nous amène tout au long des pages à une conclusion extraordinaire. “

27 avril 2019 : Excellent pour Evasions Littéraires

Lire la critique de @evasionslitteraires

Photo“Le résumé m’a donné immédiatement envie de découvrir cette histoire dans ce Paris futuriste. J’avais hâte de découvrir les propositions de l’auteur et quelle évolution de notre monde il allait nous proposer. Autant dire, qu’il nous offre une histoire très originale avec un univers très bien pensé et avec des rebondissements comme on les aime, de quoi passer un excellent moment aux côtés des personnages qui sont touchants et très attachants.
C’est entre autres à travers les yeux d’Adam que nous allons découvrir cet univers et plonger à pieds joints dans ce futur qui est attirant au premier abord. Seulement, au fil des pages, il nous réserve des surprises qui sont loin d’être toutes bonnes et qui nous ouvrent les yeux sur un monde qui est loin d’être un paradis. L’auteur réussit vraiment à nous surprendre avec sa proposition et j’ai adoré en apprendre toujours plus au fil des chapitres et découvrir l’envers de ce décor si beau en apparence.
La grande qualité des idées proposées par l’auteur fait que nous sommes aussi un peu frustrés, car cet univers est tellement passionnant à découvrir, que je suis restée un peu sur ma faim. J’aurais aimé en savoir tellement plus sur ce monde et sur ce qui l’a conduit dans cette impasse catastrophique (mais est-ce vraiment une impasse?). Que va-t-il se passer par la suite? Quelles seront les évolutions de tout cela? J’ai tellement de questions et tellement envie d’en apprendre davantage!
Mais cette frustration caractérise aussi les bons romans. C’est parce que le style de l’auteur est fluide et passionnant, que ses personnages sont attachants et que nous apprécions les découvrir, que nous avons envie de passer encore plus de temps à leurs côtés et de suivre leurs histoires plus longuement. Alors y aura-t-il une suite?
En bref, je me suis régalée avec ce roman qui est original et qui nous propose une histoire passionnante, même si j’aurais aimé en savoir davantage et rester dans cet univers plus longtemps.”
19 avril 2019 : Agréablement surprise pour @les.lectures.du.crepuscule

Lire la critique de @les.lectures.du.crepuscule

“Hey, aujourd’hui je vais te parler de la dystopie « Eden » de Dominique Convard de Prolles. Étant une fan de dystopie, je me suis plongée assez vite dans ce roman et j’ai été agréablement surprise par la plume de l’auteur qui nous dépeint un monde moderne dans lequel la technologie est omniprésente.

Résumé :

2105, Paris. La ville reconstruite, Eden ultramoderne et paisible, offre à ses habitants une vie abondante et sous haute sécurité. Tout ce qui devrait suffire à Adam Evanoé pour être heureux. S’il se contente des apparences… Car même au Paradis, les apparences s’effritent sous le poids des secrets.

Dans ce récit on suit Adam Evanoé ainsi que sa fille Bénédicte dans une ville moderne ou tout est contrôlé et sécurisé à tel point que chaque domicile citadin et devenu un bunker.

Chaque chapitre introduit, à travers la vie et l’histoire de la famille Evanoé, les fondements de cette nouvelle société. La vie est régie par des alarmes de couvre-feu, des sas de désinfection, un bonheur dicté, contrôlé et mesuré pour le bien de tous ? Ces mesures ayant été prises afin de protéger la population face à la maladie de Pfreineimer, une maladie très contagieuse qui transformerait les gens en « pseudozombie » fortement sensible à la lumière.

Dans ce monde, tout est modifié et adapté aux besoins de la personne, jusqu’à son alimentation. Les robots sont omniprésents (gouvernante, robot ménager), ils cuisinent, gardent les enfants, et effectuent d’autres tâches diverses et variées.

Adam pensait que sa vie était sécurisée, pleine de certitudes, confortable et bien établie. Mais le décès subit d’un de ses amis d’enfance le pousse à tout remettre en cause. Il avait tort, il était aveuglé par ses certitudes, par une vision cadrée, conforme à l’idée qu’il se faisait de sa propre vie.

Alors que se cache-t-il au-delà des murs du nouveau Paris ?”

1er mars 2019 : Tenue en haleine, jusqu’au bout pour @les livres_de_pauline

Lire la critique de @les livres_de_pauline

“Aloha !
J’ai eu la chance de recevoir par @dcdp_auteur son livre en ebook nommé ”  EDEN ” qui est sur le thème de la science-fiction, fantastique, et anticipation.
~~
• Résumé •
EDEN, de Dominique Convard de Prolles 2105, Paris. La ville reconstruite, éden ultramoderne et paisible, offre à ses habitants une vie abondante et sous haute sécurité. Tout ce qui devrait suffire à Adam Evanoé pour être heureux. S’il se contente des apparences… Car même au Paradis, les apparences s’effritent sous le poids des secrets.

~~ Note : 9,75/10 ~~

Ce livre nous plonge dans le Paris de 2105, et comment vous dire WAOUH ! Rien avoir avec le monde aujourd’hui !

L’histoire se déroule autour d’Adam, un homme moderne, le personnage principal, et de son adorable fille Bénédicte.

L’auteur réussit à nous faire plonger dans le futur, avec ses descriptions, dans cette communauté d’individus surprotégés de tout ce qui pourrait les attaquer, pour ainsi avoir une vie paisible dans cette ville inviolable.

On apprend comment fonctionne ” la nouvelle Paris , avec ses règles, son gouvernement, les moyens de transport et les robots. J’ai vite été intéressée par ce mode de vie, qui est assez nouveau, et curieuse de savoir ce que cache cette société si parfaite.

Mais également d’avoir les réponses à tous les secrets tels que :

-Où est Clémence ?

-Pourquoi rentrer avant le couvre-feu ?

-Pourquoi autant d’autorité ?

-Qui sont ces maraudeurs ?

-Pourquoi des tours de garde ?

-Qu’y a-t-il dehors ?

-Quels sont ces secrets ?

J’ai été tenue en haleine, jusqu’au bout !

Petit bémol, j’ai eu un peu de mal au début des deux premiers chapitres, à tout comprendre et visualiser, mais une fois dedans, je n’ai pas pu m’arrêter. Alors ? Intéressé ? Curieux comme moi ? Que cache Paris de 2105 ?

25 février 2019 : Coup de coeur pour @booksta_life

Lire la critique de @booksta_life Instagram

“Paris en 2105. En façade, la cité ultra-modernisée semble garantir une existence paisible et heureuse à ses habitants. Mais sous son écrin de luxure et de modernité, la ville est avant tout une forteresse qui tente de se protéger du reste du monde et de survivre à l’extinction de l’espèce humaine.

Un excellent roman d’anticipation qui développe une belle réflexion éthique et philosophique tout au long du récit. Coup de coeur ❤ pour ce roman de Dominique Convard de Prolles

8 février 2019 : Comme un twist final dans les film selon @lesreveries_de_mademoisellem

Lire la critique de @lesreveries_de_mademoisellem

“Hello Bookstagram
Aujourd’hui faite place à EDEN de @dcdp_auteur, un roman d’anticipation qui nous offre une vision de Paris dans un avenir proche.

De quoi ça parle ?

2105, Paris. La ville reconstruite, éden ultramoderne et paisible, offre à ses habitants une vie abondante et sous haute sécurité. Tout ce qui devrait suffire à Adam Evanoé pour être heureux. S’il se contente des apparences… Car même au Paradis, les apparences s’effritent sous le poids des secrets.

L’auteur a très bien réussi à me faire projeter dans un Paris très futuriste grâce à ses descriptions très détaillées de la vie d’Adam et de son environnement. Même si le vocabulaire étant dans l’ensemble plus complexe que ce que j’avais l’habitude d’avoir avec mes derniers livres lus, cela ne m’a pas empêché de bien apprécier ma lecture. La ville de Paris a entièrement changé : la sécurité et la technologie sont omniprésentes ; l’architecture est hyper moderne et a l’air hyper stylé et de nouveaux ministères de l‘Habitat et la Sécurité sont créées.

CE que j’ai bien aimé est l’agencement des chapitres de sorte que l’on découvre petit à petit ce qui est de vivre dans Paris de 2105 à travers la vie et les trajets quotidiens d’Adam. Tel un mode d’emploi. Par exemple chaque chapitre nous renseigne sur la vie d’Adam chez lui et dans son quartier, sur le système de santé ou encore sur les devoirs des citoyens.

D’ailleurs, on comprend vite qu’un mystère se trame sous toutes ces règles de sécurité. Pourquoi la sécurité est-elle l’une des premières préoccupations de la ville ? Pourquoi certaines personnes comme Clémence, la femme d’Adam, semblent détester ce mode de vie pourtant si attrayant ? Et si leur sécurité était quelque chose de vital ? Derrière ce prétendu bonheur se cache peut-être une peur…

ET le dénouement est génial ! Comme un twist final dans les films.